lundi 11 novembre 2019

Le secret de Cricket Hall - James Herbert


Thriller/Horreur
Editions Milady
Parution :2011
764 pages


Crickley Hall : une vieille demeure comme on n en trouve que dans les régions reculées de l Angleterre. Vaste et sinistre, elle a même l air un peu menaçant.

Lorsque Gabe et Eve Caleigh viennent s'y installer avec leurs deux petites filles, ils espèrent y trouver la paix, et tourner la page sur le terrible malheur qui a frappé leur famille.
Mais quelque chose ne va pas... Bientôt des bruits inexplicables les arrachent au sommeil. Les enfants sont les seuls témoins d étranges apparitions. Et, chaque matin, la porte de la cave est entrouverte alors qu on l avait fermée la veille.
Cette maison est le dernier endroit que les Caleigh auraient dû choisir. L'horreur qui les y attend dépasse tout ce qu ils pouvaient imaginer.



Deux ans et demi, c'est le temps que ce livre a passé dans ma bibliothèque avant que je  décide de le lire, pas d'excuse car rien qu'à voir sa couverture, on peut se dire que ce roman d'horreur a du potentiel, encore plus en période halloweenesque!

C'est vrai la couverture donne le ton, elle illustre plutôt bien le contenu qui nous attend et nous plonge sans tarder dans l'histoire de cette vielle demeure aux côtés de la famille Caleigh. 

La famille Caleigh prend un nouveau départ suite à une tragédie familiale qui les a tous traumatisés, ils intègrent le manoir sans connaitre son histoire et dès les premiers jours des événements mystérieux se déroulent. D'abord la porte de la cave s'ouvre la nuit alors qu'elle est verrouillée la veille, des flaques d'eau apparaissent, des bruits bizarres se font entendre comme des cognements ou des pas dans le grenier et pour couronner le tout le chien de la famille hurle à la mort et tremble comme une feuille à chaque fois qu'il se retrouve seul.

Faits classiques d'une histoire d'horreur mais ces éléments créent une ambiance sombre se faisant de plus en plus pesante à mesure que les jours passent, encore plus lorsque les membres de la famille commencent à se faire agresser. A la rencontre des nouveaux locataires, les langues se délient et les villageois bien qu'étonnés par leur présence n'hésitent à leur fournir des informations sur l'histoire sanglante de Cricket Hall.

James Herbert a l'art et la manière d'instaurer un climat angoissant, amplifié par la situation de la famille car en parallèle de l'histoire de ce vieux manoir, nous apprenons que Gabe et Eve ont du faire face à la disparition d'un de leurs enfants. L'enquête se poursuit, la famille est sous tension et s'interroge quant à sa finalité, en effet, le garçon  a disparu alors qu'Eve était assoupie sur un banc au parc. Kidnapping ou étrange disparition?

Je ne peux que recommander Cricket Hall aux amateurs de frissons, derrière ce manoir se cache un sombre secret, une tragédie sous fond de seconde guerre mondiale dans laquelle plusieurs thématiques sont abordées. Pas de grosse surprise dans ce roman d'ambiance mais le dénouement terrorisant et l'écriture descriptive de l'auteur valent le détour!