samedi 13 juillet 2019

La tristesse des éléphants


Contemporain
Editions Acte Sud
Parution :2018
510 pages


La mère de Jenna, Alice, a disparu lorsque celle-ci n'avait que trois ans. Aujourd'hui, elle en a treize et est bien décidée à retrouver sa trace. Elle n'a qu'une certitude : jamais sa mère ne l'aurait abandonnée. Jenna se met à relire le journal de bord d'Alice, une scientifique qui étudiait le deuil chez les éléphants. Pour progresser dans sa quête, elle s'adjoint les services de Serenity Jones, une voyante qui prétend être en lien avec l'au-delà, et de Virgil Stanhope, l'inspecteur qui avait suivi l'enquête à l'époque.


J'ai mis une éternité à lire ce livre en pensant que le thème n'allait pas me plaire mais finalement un moment de faiblesse m'a fait revoir les choses d'une autre manière. Jodi Picoult, c'est le genre d'auteure qui peut traiter n'importe quel sujet, ce sera toujours une réussite, sa passion transpire et nous irradie. Voilà maintenant 16 ans que je la lis assidûment, je me répète souvent mais elle est une valeur sûre, une fois encore j'en ai eu la preuve, c'était merveilleux !

Sous forme de récit choral, Jodi Picoult traite divers sujets tournant autour de plusieurs personnages :  Jenna recherchant sa mère depuis des années, Sérenity Jones, une voyante mal réputée et l'inspecteur Virgil Stanhop abîmé par la vie. Jenna est un personnage incroyable, elle sait ce qu'elle veut et personne ne lui résiste, du haut de ses 13 ans, elle réussit à embarquer, Sérénity et Virgil dans une quête effrénée pour retrouver sa mère disparue 10 ans plus tôt. 

La cohésion qui se forme entre les personnages est aussi belle qu'inattendue, l'entente n'est pas toujours cordiale mais c'est ce qui rend les échanges plus réalistes et profonds. Cette alliance va les aider à surmonter leur passé et leurs craintes. Pour Jenna retrouver sa mère est vital, c'est le but de sa vie, c'est un personnage comme je les aime, un caractère fort, qui n'a pas peur d'aller droit au but pour obtenir ce qu'elle souhaite.

Les pachydermes étant mis à l'honneur,  en refermant ce livre, il vous sera impossible de dire que vous ne savez rien des éléphants, non seulement vous ne regarderez plus jamais de la même façon cet animal mais en plus vous vous direz que son comportement est plus humain que certains humains eux-mêmes. Jodi Picoult nous offre une véritable mine d'informations en incluant des notes prises lors des recherches d'Alice, c'est un animal noble, se rapprochant beaucoup de l'humain mais bien souvent victime de la bêtise humaine (cirques, zoo, mis en esclavage, braconnage...), j'ai beaucoup apprécié ce petit pique de rappel leur rendant justice. 

La fin quant à elle, surprend, surgit au moment où vous y attendez le moins, la surprise a été au delà de mes attentes, comme toujours c'est finement mené et tellement beau, merci Jodi Picoult ! 

mercredi 10 juillet 2019

La vampire de Barcelone


Album historique
Editions du Long Bec
Parution :2019
120 pages


1912... La jeune Terésita est enlevée dans une rue de Barcelone. Le rapt de cette fillette va émouvoir l’opinion publique et mettre la pression à Fernando De Prat, le juge d’instruction en charge de l’enquête. L’enfant est finalement retrouvée saine et sauve quinze jours plus tard. Mais pour le juge De Prat, l’enquête ne fait que commencer et ce qu’il va découvrir va lui faire perdre le peu de foi qu'il avait encore en l'humanité...


Il y'a quelques semaines, j'ai fait la découverte de cet album par hasard et par la même occasion du portrait de cette femme ayant défrayé la chronique en 1912.

Enriqueta Marti alias la vampire de Barcelone a été rendue célèbre en Espagne après s'être servie d'enfants pour commettre ses crimes. Arrêtée pour avoir séquestré et assassiné des enfants, elle était connue pour menée une double vie la nuit en créant des potions à base de sang de ses petites victimes, qu'elle vendait ensuite aux dépravés issus de la bonne société de Barcelone. 

Les auteurs de cet album ont dû mener de nombreuses enquêtes afin de démêler le vrai du faux dans l'histoire de cette protagoniste car son histoire a fait l'objet de rumeurs et a fait naître diverses légendes urbaines. S'il est difficile de connaitre la vérité, certains versions décrivent Enriqueta comme étant une prostituée qui s'est livrée à l'exploitation sexuelle d'enfants.

Dans ces pages, nous découvrons la chronologie des faits et une mine d'informations sur cette histoire qui a marqué le 20e siècle bien qu'elle ait été longtemps méconnue. Le but des auteurs n'est pas de proposer de la fiction mais plutôt de mettre en lumière ce personnage historique dans une approche objective et fidèle de toutes les facettes de ce mystérieux profil. 

Les amateurs du genre trouveront leur bonheur en découvrant cette pépite, même si je reste sur ma faim concernant les planches que j'aurais voulu plus nombreuses et développées, il est vrai que le support au début et à la fin de l'ouvrage enrichit parfaitement cette histoire diabolique.

Résultat de recherche d'images pour "la vampire de Barcelon"