samedi 26 janvier 2019

10 jours dans un asile



Reportage/Témoignage
Editions Points
Parution : 2016
157 pages


Engagée en 1887 au journal New York World du célèbre Joseph Pulitzer, Nellie Bly se voit confier une mission pour le moins singulière : se faire passer pour folle et intégrer un asile, le Blackwell’s Island Hospital à New York. Intrépide, courageuse et soucieuse de dénoncer les conditions de vie des laissées-pour-compte, elle accepte le défi et endosse le rôle. Elle reste dix jours dans l’établissement et en tire un brûlot.


J'ai eu l'occasion de lire ce livre lors de la nouvelle session du challenge "Lire en thème" organisé par Cathy du blog Lire sous la lune . Le thème pour ce mois de janvier est un livre comportant un chiffre ou un nombre dans le titre.

10 jours dans un asile est un reportage exceptionnel, mené par une journaliste Nellie Bly en 1887 dans le cadre d'une mission confiée par le journal New York World. La demande de Joseph Pulitzer, son rédacteur en chef est de décrire en termes simples et directs les soins apportés aux patientes et les les méthodes employées par la direction.

A 23 ans, Nellie Bly va se faire internée durant 10 jours au sein du Blackwell's Island Hospital situé à New-York sur une île aux abords de Manhattan et va y découvrir les conditions déplorables dans lesquelles vivent des femmes internées pour diverses raisons, d'ailleurs bien souvent consternantes (pauvreté, maladie non psychiatrique, de force par un mari/la famille ect...). Pendant 10 jours, la journaliste va se faire passer pour une aliénée qui a perdu la mémoire, va recevoir les mêmes traitements que les autres patientes et même être témoin de scènes de maltraitance morales et physiques.

Sous alimentation, nourriture avariée, bâtiment infesté, chauffage défectueux et trop onéreux, manque de fournitures hôtelières, effectifs réduits et bien souvent incompétents... telles vont être les découvertes de Nellie Bly qui seront dénoncées au cours de la publication d'un article. Cette découverte va non seulement faire la une de la presse, mais va aussi créer un véritable scandale, déclencheur de changements radicaux qui entraîneront des enquêtes et un déblocage de fonds afin d'améliorer les conditions de vie des patientes internées.

Nellie Bly de son vrai nom Elisabeth Jane Cochrane, est une pionnière du journalisme d'investigation et une femme de caractère, intrépide qui tout au long de sa carrière va se lancer de nombreux défis entre autres celui de faire le tour du monde en 72 jours pour battre le héros de Jules Verne. Y'a pas à dire, on peut dire qu'elle en avait pour son époque... ;) !



1 commentaire:

  1. Ce livre/témoignage a l'air fascinant et horrifique à la fois quand on pense aux conditions de détention des patients...

    RépondreSupprimer