mardi 21 août 2018

Baby Doll


   Hollie Hoverton

Thriller
Editions Mazarine
Parution : 2018
368 pages



Tenue en captivité pendant 8 ans, Lily est passée d'une adolescente à une adulte dans une petite prison d'un sous-sol. Sa fille Sky a été captive tout sa vie. Mais un jour, son ravisseur laisse le verrou ouvert leur permettant de s'enfuir vers la famille de Lily.

Mais les choses ont changées depuis 8 ans...



L'histoire débute lorsque Lily s'enfuie avec sa fille Sky après 8 ans de captivité, 8 années durant lesquelles Lily a été coupée du monde, de sa famille mais surtout de sa soeur jumelle Abby.

Dès les premières pages, le ton est donné et on sait pertinemment que la suite qui nous est réservée ne va pas être de tout repos. Lily est de retour et doit donner des explications aux autorités, l'enquête démarrée 8 ans plus tôt a stagné durant toutes ces années, l'heure est donc venue de tout reprendre à 0. Nous suivons de près le retour de Lily auprès de sa famille, bouleversement total après 8 ans d'absence car si sa vie est restée en suspend (malgré la naissance de Sky)pendant toutes ces années, sa famille elle a subi moult changements. 

Ce n'est pas un secret j'adore ce genre de thriller, ou tout démarre sur les chapeaux de roues sur un rythme effréné, les pages se tournent sans que l'on ne s'en aperçoive, l'intrigue tient en haleine et il y'a toujours un rebondissement pour tenir la cadence. La force de ce thriller est l'alternance des points de vue, Lily, abby, leur mère ect.. chacun vont à leur tour s'exprimer sur le présent mais aussi le passé, les changements qui ont eu lieu au cours de ces dernières années, une belle dose d'émotions palpable mais ce qui a de plus beau c'est le lien qu'il y'a entre Lily et Abby, ce lien indéfectible qui lors de leurs retrouvailles nous envoie une bonne dose d'oxygène dans la tronche! L'auteur nous décrit merveilleusement la relation gémellaire,  et on comprend pourquoi : elle même a une sœur jumelle.

En conclusion c'est un thriller addictif qui m'a tenue en haleine. Malgré que le sujet de la disparition a été x fois traité et  de plusieurs manières l'auteur a su apporter sa touche c'est ce que j'ai vraiment apprécié après tous les éléments positifs mis en avant plus haut. Hollie Overton nous décrit parfaitement les rouages de l'enlèvement, de la réapparition des vicitimes mais surtout elle met en exergue les ravages que les familles subissent lorsqu'un tel événement se produit.