dimanche 8 juillet 2018

L'académie des âmes abîmées

   


 Thierry Cohen
Comtemporain
Editions Plon
Parution : 2018
416 pages


À l’Académie des Âmes Abîmées, réparer les vivants est un enseignement, une vocation. Mieux : une mission.

Quand Lana et Dylan, deux adolescents en perdition, y sont recueillis, ils sont loin d’imaginer ce qui les attend. Blessés par la vie, perdus dans un monde de haine et de violence, ils vont tenter de se reconstruire. Mais peut-on retrouver confiance un jour après avoir survécu à de tels drames ? Et quel rôle leurs parrains, Dimitri et Romane, joueront-ils dans la reprise en main de leur destin ?



Les livres de Thierry Cohen sont pour moi une valeur sûre, j'y trouve à chaque fois mon compte sans aucune déception. L'avant dernier livre Avant la haine avait été un coup de coeur majestueux, celui-ci n'en est pas un mais je me suis tout de même régalée !

L'académie des âmes abîmées, c'est le lieu dont on a tous rêvé au moins une fois, le lieu dans lequel les personnes fragilisées par la vie peuvent renaître, apprendre et se reconstruire. Endroit idyllique voire même utopique, les jeunes entrent à l'académie pour y suivre un apprentissage durant une période déterminée, ensuite ils sont libres de retourner dans leur vie d'avant ou de rester, dans tous les cas, les bienfaiteurs de l'académie mettent tout en oeuvre pour leur assurer un bel avenir.

Lana et Dylan sont 2 adolescents ayant subi plusieurs genres de violences : harcèlement moral et sexuel, violence physique, endoctrinement via les réseaux sociaux... autant de sujets qui font echo à notre actualité, autant de maux qui vont pousser ces personnages dans leurs derniers retranchements. L'académie va être pour eux le moyen de se réparer, d'apprendre à revivre, de tisser des liens avec les autres jeunes, tous les 2 vont avoir le choix de reprendre le dessus sur cette vie qui les a malmenés.

Ce livre est une bouffée d'oxygène, qu'est-ce que ça fait du bien de se retrouver dans une histoire aussi positive, où l'humain est au coeur des préoccupations, où tout un tas de questionnements est de mise. Lorsque l'on apprend pourquoi les bienfaiteurs ont créé cette académie toute l'histoire prend son sens, et là on se dit : mais ouiii, au final c'est tellement logique et à la fois tellement beau d'avoir encore foi en l'humanité.

Thierry Cohen sait taper fort dans les sujets qu'il exploite, c'est brillantissime et encore une fois ça fait du bien de s'imaginer qu'un tel endroit pourrait exister, un endroit qui est tout le contraire de notre société qui perd peu à peu ses valeurs et son humanité... 

1 commentaire:

  1. Le titre et l'idée du lieu donnent très très très envie! Voilà un livre dans lequel j'irais bien me réfugier.

    RépondreSupprimer