dimanche 22 avril 2018

L'atelier des gueules cassées



Sybille Titeux de la Croix
Amazing Améziane
Bande dessinée/Historique
Editions Marabout
Parution : 2018
135 pages


Dans les tranchées en 1917 et à Paris en 1919.

Anna Coleman est une américaine marié à un médecin de Boston. Passionnée par la sculpture qu’elle a étudié avec Rodin, elle va revenir à Paris lors que la première guerre éclate. Elle accompagne son mari lorsqu’il se porte volontaire pour diriger un hôpital militaire. Elle découvre l’horreur de la guerre et les mutilations des soldats.



J'aime énormément les albums qui mettent en avant certaines périodes historiques, mais aussi ceux qui dressent les portraits de personnes ayant marqué notre histoire, le résumé de cet ouvrage m'a sauté aux yeux, quelques heures après l'avoir acheter, il était déjà dévorer pour mon plus grand plaisir.  

Dans cet album, nous faisons la connaissance d'Anna Coleman, sculptrice américaine qui a mis son talent au service des soldats victimes de tirs d'obus, de lances flammes... lors de la Première Guerre Mondiale.  Responsable de l'atelier de fabrication de masques de la Croix-Rouge, elle va aider les gueules cassées à retrouver leur visage d'origine grâce à des photos prises avant la guerre, mais aussi en s'inspirant du Tin Noses Shop, un magasin de nez en étain se situant à Londres en 1917. Ses services lui ont valu la Légion d'honneur.



La violence et les conséquences de cette guerre sont subtilement retranscrites au travers des planches travaillées et agrémentées de couleurs qui attirent l'oeil, parfait pour l'immersion dans le récit. La narration polyphonique apporte un vrai dynamisme, la voix d'Anna Coleman alterne avec celle d'un sergent et d'un soldat victime de la barbarie.


C'est au final un magnifique album qui non seulement nous présente le portrait d'une femme exceptionnelle mais qui nous offre au passage une belle piqûre de rappel historique d'une période tragique qu'il ne faut jamais oublier...


1 commentaire:

  1. Sujet très intéressant en effet qui est bien mis en valeur dans cette BD dont le style graphique me plaît énormément! Je prends bonne note ;)

    RépondreSupprimer