lundi 19 mars 2018

Mange tes morts

Jack Heath
Thriller
Editions Super 8
Parution : 2018
397 pages















Cameron Hall, 14 ans. Disparu en rentrant de l’école ; rançon exigée. L’horloge tourne, la police est impuissante : c’est une mission pour Timothy Blake. Timothy (nom de code « le pendu ») a un don. Il lit dans l’esprit des gens. Comprend tout avant tout le monde. Résout les énigmes les plus ardues. Le genre à s’ennuyer avec un Rubik’s Cube ou à connaître votre numéro de sécurité sociale par cœur. Mais Timothy a aussi un problème. Pas le fait d’être pauvre, non. Pas le fait d’être affublé d’un coturne toxicomane et parano prénommé Johnson. Un vrai problème, un problème, disons, comportemental. Qui fait que même le FBI répugne à travailler avec lui. Une vie sauvée, une récompense : ainsi fonctionne Timothy. Mais cette fois, et malgré l’appui de l’agent spécial Reese Thistle, il se pourrait que notre sympathique génie psychopathe ait trouvé à qui parler.


Les éditions Super 8 continuent dans leur lancée en publiant des thrillers toujours plus décapants, Mange tes morts n'échappe pas à la règle, rien que le titre nous donne un avant gout pimenté de ce qui nous attend, végétariens s'abstenir ! ^^

Timothy Blake alias le pendu, notre personnage principal est déconcertant, dégueu, dingue, d'autant plus dingue que tout ce qu'il fait paraît tellement normal et pourtant ses pratiques sont pour le moins douteuses et effarantes. Le pendu est trentenaire mais n'a aucune vie personnelle, sociale ou professionnelle, il vit en colocation avec un toxicomane qui plane à 100 000, travaille à titre non officiel avec le FBI sur des enquêtes en contrepartie de quelques corps de condamnés à mort parce que oui vous avez bien compris, il est cannibale et carbure à la chair humaine : du grand art !

"-C'est quoi du jambon?
-Ouais
-Vous savez, traditionnellement, on prend du pain pour faire un sanwich au jambon
J'ai déjà la bouche pleine mais ça ne m'empêche pas de répondre : "Je fais le régime Paléo" " 

Sacré portrait d'un personnage loufoque qui tout au long du récit ne cesse de nous surprendre, faut dire qu'on le serait pour moins que ça. Lorsque l'enquête coince et que des témoins ne veulent pas parler, pas de soucis, Timothy emploie les grands moyens et des moyens sacrément peu catholiques. On apprend aussi qu'il a tous les vices, mensonges, vol de véhicule tout y passe, il est imprévisible, d'une page à l'autre tout peut changer, ce psychopathe nous promène, pour le coup on ne peut pas lui reprocher d'être ennuyant...




Je ne suis pas une grande fan de Dexter, je n'ai même jamais regardé un épisode alors je ne peux pas faire de comparaison entre les deux mais par contre je peux en faire avec Santa Clarita Diet, série dans laquelle la belle Drew Barrymore, agent immobilier se met du jour au lendemain à tuer des humains pour les manger, c'est hilarant, tout comme peut l'être Mange tes morts, ça sort des sentiers battus et ça fait du bien (enfin  ça dépend pour qui ;) ) 

Un thriller original comme je les aime, qui a du goût et qui m'en a fait voir de toutes les couleurs, dire qu'il est appétissant serait peut-être inquiétant alors je dirais simplement qu'il vaut le détour et que pour se changer les idées, il n'y a rien de mieux que de faire la connaissance de Timothy Blake, ça décape


3 commentaires: