dimanche 25 février 2018

Ne pars pas sans moi


Gilly Macmillan
Thriller
Editions Pocket
Parution : 20178
608 pages


Un petit garçon de 8 ans est enlevé. Pour l'opinion et les médias, une seule coupable : sa mère. Et ils veulent sa peau... Alors qu'elle se promène dans les bois avec son fils Ben, Rachel le laisse partir devant elle jusqu'à l'aire de jeux. Quand elle arrive sur les lieux, Ben a disparu. Bientôt, médias et réseaux sociaux se déchaînent : Rachel est accusée d'être une mauvaise mère qui n'a pas veillé sur son fils...à moins qu'elle n'ait fait le coup ? Attaquée de toute part, soupçonnée par la police, Rachel ne peut se fier à personne : Elle seule peut découvrir la vérité et retrouver Ben.


Alors ce livre, je peux dire que j'ai lorgné un looong moment avant de prendre la décision de le lire. Pourquoi ? Me direz-vous! Tout simplement la thématique de la disparition d'enfant qui me rebutait. Je me suis dit : "Encore un thriller qui traite cette thématique pour la 100 ème fois, à quoi faut-il s'attendre? " Finalement j'ai sauté le pas et j'avoue que j'ai été très surprise voire charmée par la qualité de cette histoire.


Lorsque Ben disparaît, sa mère devient le bouc émissaire, la bête à abattre, pour tous elle est la seule et unique responsable de la disparition de son fils. Nous découvrons une femme meurtrie, à la base fragilisée par une rupture amoureuse difficile, malgré tout et malgré l'opinion publique, Rachel est prête à tout pour retrouver son petit garçon, qui plus est son fils unique.

Les réactions de Rachel durant l'enquête sont tellement bien décrites que l'on est happé sans difficulté dans le récit, nous sommes confronté(e)s à la douleur d'une mère, une douleur à vif que rien ni personne ne peut atténuer, certaines scènes brisent le cœur et sont tellement fortes que l'on a bien l'impression de se retrouver à côté d'elle.

Malgré tout le mystère plane et dans ce genre de thriller psychologique dans lequel une enquête policière se déroule impossible de ne pas jeter le doute sur chaque personnage qui intervient dans l'histoire, mille scénarios se dresse dans la tête des lecteurs, comme dans la mienne par exemple :p. L'auteur est très forte pour nous balader de la 1ère page à la dernière, en n'omettant pas de nous glisser quelques rebondissements par-ci par-là.

Ce fût une lecture agréable à suivre, judicieusement construite ce qui apporte beaucoup de fluidité au récit, l'enquête est rythmée par des pages de réseaux sociaux, blog, journaux, mails mais aussi des rapports d'entretiens psychologiques dans lesquels un inspecteur se confie par rapport à cette affaire d'enlèvement. Et sans oublier mon pêcher mignon : la narration alternée que j'affectionne particulièrement. En bref j'ai passé un excellent moment en compagnie de ce livre, ce genre de livre qu'on ne lit pas tout de suite parce qu'on a des à priori alors qu'au final c'est toujours une découverte du tonnerre, tout simplement je le recommande x1000000 (oui rien que ça :D).


1 commentaire:

  1. Chouette quand la surprise est bonne! Comme quoi, il ne faut pas avoir des a-priori ;)

    RépondreSupprimer