mardi 30 janvier 2018

28 jours



David Safier
Historique
Editions Presses de la cité
Parution : 2017
416 pages


Ghetto de Varsovie, 1942 : quand les jeunes prirent les armes. 

Mira, seize ans, passe de la nourriture en fraude pour survivre dans le ghetto. Lorsqu'elle apprend que toute la population juive est condamnée, elle décide de rejoindre les combattants de la Résistance. Aux côtés de Daniel, Ben, Amos, et tous ces jeunes gens assoiffés de vivre, elle tiendra longtemps tête aux SS, bien plus longtemps que quiconque aurait pu l'imaginer. En tout, 28 jours. 28 jours pendant lesquels Mira connaîtra des moments de trahison, de détresse et de bonheur. 28 jours pendant lesquels elle devra décider à qui appartient son coeur.


Totale découverte d'un auteur qui apparemment à plusieurs cordes à son arc, en effet David Safier est surtout connu pour ses romans loufoques mais cette fois ci il nous montre une autre facette de son talent en écrivant sur le thème de la pire tragédie du 20 ème siècle : la Seconde Guerre Mondiale.

Nous sommes en 1942 dans le ghetto de Varsovie, Mira, le personnage principal est une jeune fille de caractère qui n'hésite pas à faire des pieds et des mains pour sa famille, jusqu'à sortir du ghetto malgré les interdictions pour se lancer dans le marché noir et  de ce fait rapporter de la nourriture à la maison. Au détour d'une rencontre, Mira apprend que la population juive habitant le ghetto est condamnée, sans attendre elle rejoint un groupe de résistants...

Des romans historiques se déroulant dans le ghetto de Varsovie, il n'y en a pas beaucoup et pourtant c'est un lieu qui mériterait que l'on parle de lui plus en profondeur, plus en détails. David Safier a su traiter et décrire le contexte de vie difficile dans lequel évoluent les personnages : la pauvreté, la violence, la peur chaque seconde, l'ambiance est lourde, sombre mais derrière tous ces sentiments multiples que peut ressentir le lecteur au cours de sa lecture, il y'a l'espoir, ce groupe de jeunes qui décident d'affronter les allemands pendant 28 jours sans relâche.

Premier coup de cœur de l'année 2018, cette histoire est bouleversante et belle à la fois, alors que la situation est désespérée, les jeunes prennent les armes pour défendre les leurs tout en se questionnant sur leurs actes : quel genre de personnes veulent-ils être ? les bons ou les méchants?... Une remise en question fondamentale alors que la barbarie fait fureur, c'est grandiose et intelligent, j'ai savouré ce livre jusqu'au dernier mot. Bravo Mr Safier

1 commentaire:

  1. ET bien ça alors, je n'attendais pas l'auteur sur un tel terrain, surtout quand on le connaît à parler de vaches qui ne veulent pas devenir des hamburgers xD. Je me note ça de côté!

    RépondreSupprimer