jeudi 10 mai 2018

Le bruit de la machine à écrire

Hervé Loiselet
Benoît Blary
Bande dessinée/Historique
Editions Steinkis
Parution : 2018
               133 pages




Février 1944. Christa Winsloe, sculptrice, écrivain et dramaturge mondialement connue dans l'entre-deux-guerres pour Jeunes filles en uniforme, s'installe à Cluny avec sa compagne Simone Gentet. La ville est traumatisée par une récente vague d'arrestations mais, pour elles, la guerre est à l'autre bout du monde, elles font leur vie tranquillement.

Il n'en faudra pas davantage pour qu'on les accuse d'espionnage et qu'on les abatte dans un bois le 10 juin 1944. Au nom de la Résistance. En 1948, à Chalon-sur-Saône, quatre accusés font face à la justice. Pourquoi Christa Wlnsloe et Simone Gentet ont-elles été assassinées ? Les archives sont aujourd'hui accessibles.


Comme beaucoup je ne connaissais pas l'histoire de ces deux femmes tuées au nom de la résistance, accusées à tord sans aucune raison si ce n'est le quand-dira-t'on des habitants traumatisés par les événements tragiques qui se sont déroulés lors de cette période effroyable.

Christa Winsloe et Simone Gentet étaient deux femmes libérées et en avance sur leur époque. Loin de suivre les conventions, toutes deux formaient un couple heureux et n'avaient pas de scrupule à profiter de la vie ou à fréquenter différents milieux malgré les heures sombres de la seconde guerre mondiale. Malheureusement leur train de vie, bien que très tranquille va les conduire à leur perte puisque chacun de leur fait et geste sera espionné, relayé et jugé sans preuve concrète, sur de simples ragots de campagne. 

Après des mois d'espionnage, le 6 juin 1944, un détachement du maquis de Cluny fait irruption dans un hôtel de la ville pour y arrêter les deux femmes afin de leur faire subir un interrogatoire par une cour martiale improvisée mais pour une raison qui restera inconnue, Christa Winsloe et Simone Gentet ont été fusillées l'une après l'autre.

Cet album met en avant l'histoire d'un couple de femmes insouciantes, cruellement jugées, il met aussi en lumière le procès qui a eu lieu en 1948, qui a permis de juger les 4 accusés mais malheureusement le jugement final est loin d'être à la hauteur de ce qu'on pourrait attendre face à un acte si cruel commis à cause de la bêtise humaine...

J'ai beaucoup apprécié parcourir les planches finement dessinées qui permettent de mettre en image le déroulé de l'histoire de ces deux femmes. L'album est également complété par  un dossier documentaire qui nous apporte encore plus d'informations sur cette affaire, nous pouvons retrouver des articles de journaux, des documents du procès, des témoignages... Une super trouvaille que je vous recommande chaleureusement !


1 commentaire:

  1. Sujet difficile mais essentiel encore une fois. Je ne connais pas leur histoire, mais j'ai maintenant de quoi la découvrir.

    RépondreSupprimer