mardi 19 septembre 2017

Dark Net

Benjamin Percy
Thriller
Editions Super 8
Parution : Septembre 2017
400 pages

















Fermez toutes vos fenêtres !

Le Dark Net, vous connaissez ? Sous les fondations du réseau, un second Internet prospère : un eldorado sulfureux où rien n'est impossible et où on trouve de tout - drogues, armes à feu, instructions terroristes, etc.

Mais aujourd'hui, les forces obscures s'assemblent dans ces profondeurs. Des démons qui menacent d'envahir notre mon physique en "hackant" les esprit des utilisateurs pour les transformer en tueurs psychotiques.

Pour les arrêter, quatre personnages que rien ne destinait à se rencontrer : Hannah, une jeune aveugle de 12 ans ayant récemment recouvré la vue (mais pas seulement) grâce à une prothèse futuriste ; Mike Juniper, un ancien évangéliste qui combat ses propres démons et veille, dans le sous-sol de son refuge pour sans-abri, sur un impressionnant arsenal d'armes à feu ; Derek, un hacker aux allures d'Anonymous qui entend faire régner la justice au sein du réseau ; et Lela, une journaliste technophobe persuadée d'être tombée sur une histoire que personne ne veut entendre.



Je suis une geek (et fière de l'être :p) et addict aux thrillers, ça beaucoup de monde le sait donc lorsque la sortie de ce livre a été annoncée, je l'ai attendu impatiemment et de pied ferme !! Dark Net, rien que le titre fait frémir et envoie du rêve (ou du cauchemar), on imagine une histoire glauque, un réseau grouillant de hackers faisant régner le chaos et compagnie, bref j'avais tout misé sur ce livre,  mais ...

En vérité, je suis descendue de plusieurs étages lorsque je me suis aperçue que le style de l'auteur n'allait pas me correspondre. Le style d'écriture et la narration sont tellement particuliers, beaucoup de descriptions, peu de dialogues, des phrases courtes qui se succèdent et qui parfois donnent l'impression que le récit est décousu. Les personnages sont nombreux, nous les suivons à tour de rôle sans forcément s'y attendre, j'ai dû revenir plusieurs fois en arrière pour comprendre quel était le personnage que l'auteur mettait en scène, le manque de structure du texte et du déroulement de l'histoire a été fatal pour moi ; grosse déception.

Déçue parce que malgré tout la trame de l'histoire n'est pas du tout mauvaise, elle est même innovante, à travers Dark Net, l'auteur nous propose un récit qui va avec l'ère du temps, dans notre société, le net est devenu presque vital et s'imaginer dans un contexte aussi sombre et tendu fait froid dans le dos.  Je ne vous déconseille pas ce livre parce que je suis sûre que parmi ceux qui liront cette critique, certains pourraient apprécier malgré tous les points négatifs que j'ai cités.


3 commentaires:

  1. Dommage pour ta déception. J'essaierai quand même de le lire car j'en ai très envie mais j'espère que le style particulier de l'auteur n'empêchera pas mon immersion comme ce fut le cas pour toi.

    RépondreSupprimer
  2. Dommage pour toi ! J'ai l'impression que Super 8 te déçoit en ce moment ;)
    Pour ma part j'ai énormément accrochée, j'espère que tes prochaines lectures te satisferont davantage !

    RépondreSupprimer