mercredi 16 août 2017

Un sac

Solène Bakowski
Thriller psychologique
Editions Milady
Parution : janvier 2017
278 pages














En pleine nuit, une femme attend face au Panthéon, seule, un petit sac dans ses bras frêles qu'elle serre comme un étau. Cette femme, c'est Anna-Marie Caravelle, l'abominable, l'Affreuse Rouquine, la marginale. Lorsque, vingt-quatre ans plus tôt, Monique Bonneuil décide de prendre en charge, en secret, à l'insu du reste du monde, l'éducation de la petite Anna-Marie, fille d'un suicidé et d'une folle à lier, elle n''imagine pas encore le monstre qu'elle abrite sous son toit et que, lentement, elle fabrique. La petite fille, poussée par ses démons, hantée par son histoire, incapable de distance, tue, un peu, beaucoup. Elle sacrifie, règle ses comptes, simplement. Mais que fait-elle là, cette jeune femme agenouillée en plein Paris, au beau milieu de la nuit ? Et que contient ce mystérieux sac qui semble avoir tant d'importance ? Voici l'histoire d'Anna-Marie Caravelle.


L'histoire d'Anna-Marie Caravelle, c'est l'itinéraire d'une gamine mal née et malmenée par la vie. Née alors que sa mère était dans l’impossibilité de s'occuper d'elle en raison d'un problème de santé, elle a grandi dans le plus grand des secrets sans jamais être reconnue par personne (même pas sur des papiers d'état civil) chez la vieille Monique Bonneuil, acariâtre et en mal d'enfant.

Lorsque l'on débute le récit d'Anna-Marie, on sait qu'il s'est passé un drame, on se doute vite de ce qui a pu se produire au vu des révélations que nous avons rapidement. Le vrai mystère tourne autour d'Anna-Marie : Qui est-elle réellement? Qu'est ce qu'elle fait avec ce sac ? Autant de suspense qui nous tient en haleine mais qu'Anna-Marie va alléger en nous contant son récit et en nous apportant les réponses tant attendues.

En misant sur une narration à la première personne, l'auteur a fait de son récit un point fort, l'emploi du "je" nous immerge dans le récit d'Anna-Marie, cela apporte une dose d'intimité, comme l'impression qu'elle s'adresse directement à nous, lecteur. J'ai été happée non seulement par l'écriture de Solène Bakowski qui est délicieuse mais surtout par le portrait d'Anna-Marie, le portrait d'une femme née au mauvais moment, là où elle n'aurait jamais dû naître. Une vie sans cadre, sans repère, livrée à elle même dans la jungle de la vie, Anna-Marie est devenue cette personne façonnée par l'ignorance générale, la violence et le mépris.


4 commentaires:

  1. Ce personnage d'Anna-Marie a l'air très spécial. Un thriller psychologique qui a l'air intéressant.

    RépondreSupprimer
  2. Tout comme toi j'ai passé un très bon moment de lecture. Cette auteure a décidément beaucoup de talent. Bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air tellement bon ce thriller psychologique!!

    RépondreSupprimer