vendredi 10 février 2017

Madeleine Pauliac : L'insoumise

Philippe Maynial
Document - Historique
Editions XO
Parution : fevrier 2017
277 pages














Madeleine Pauliac, médecin et lieutenant, est celle d'une incroyable combattante. 


En juillet 1945, quelques semaines après la déroute nazie, elle prend la tête à Varsovie de l'Escadron bleu : onze Françaises de la Croix-Rouge d'à peine vingt ans qui, inlassablement, le jour comme la nuit, rapatrient les blessés français et volent au secours des rescapés des camps de concentration, de Majdanek, en Pologne, à Dachau, en Allemagne. 

Chaque jour, avec ses coéquipières, Madeleine Pauliac fait face à l'horreur, au désespoir, à la violence de soldats russes qui n'ont pas hésité à violer des religieuses polonaises. Plusieurs d'entre elles se retrouvent enceintes. Dans le plus grand secret, Madeleine Pauliac les aide à accoucher. C'est ce drame que raconte le film d'Anne Fontaine Les innocentes.



Un grand merci à Babelio & aux éditions XO sans qui je n'aurai pas pris aussi rapidement connaissance  de cet ouvrage. 

Philippe Maynial est le neveu de Madeleine Pauliac. S'il n'a pas eu la chance de connaitre cette dernière malheureusement disparue trop vite, il aura néanmoins l'occasion d'apprendre à la connaitre  grâce aux confidences de sa mère Anne-Marie Pauliac mais aussi par le bais des lettres, des journaux de bord écrits par sa tante ainsi que le  précieux témoignage de la dernière infirmière ayant travaillé pour l'Escadron bleu : Simone  Sainte-Olive dite "Sainto".

Dans cet ouvrage, l'auteur retrace l'extraordinaire parcours de Madeleine Pauliac, les épisodes marquants de son existence, son engagement volontaire dans l'Escadron bleu après la capitulation Allemande pour rapatrier les blessés Français et pour voler au secours des rescapés des camps de concentration.

Une héroïne voilà comment nous pourrions qualifier Madeleine Pauliac. Nous découvrons une femme de poigne, une fonceuse qui n'avait peur de rien et qui a dédié sa vie aux autres au détriment de la sienne. Impossible de rester de marbre devant toute l'horreur décrite, toutes les abominations qu'elle a vécue lors de ses nombreux déplacements en compagnie des infirmières et des conductrices ambulancières de l'Escadron bleu.

les membres de l'Escadron bleu
Philippe Maynial met également en lumière l'un des plus grands secrets de sa tante : le sauvetage des religieuses Polonaises violées par l'armée Russe et leurs enfants dans le plus grand des silences, cet acte de bravoure a été adapté en film sous le titre  "Les innocentes"



En définitive grâce à ce livre nous découvrons un pan de l'histoire mal connu qui pourtant à toute son importance. Là où nous pensons à la capitulation de l'Allemagne ainsi qu'au retour de la paix, nous ne parlons pas assez de l'après, aux déportés et aux prisonniers de guerre qui étaient bloqués dans d'autres pays et qui grâce au travail de l'Escadron bleu ont pu être rapatriés vers leurs territoires nationaux respectifs.

Je tiens à souligner qu'en plus d'avoir eu la chance de faire connaissance avec Madeleine Pauliac, une grande dame qui a marqué l'Histoire, ce livre est une véritable mine d'informations et de détails concernant cette période tragique, c'est un devoir de mémoire que de le découvrir et d'en parler autour de nous. Merci Philippe Maynial pour votre travail ! 

3 commentaires:

  1. Woaw magnifique chronique pour un livre qui vaut sacrément le coup d'oeil! Un pan de l'histoire qu'on méconnaît ou, qui, en tout cas, n'est pas assez relaté, une histoire de vie exceptionnelle... il ne m'en faut pas plus. Magnifique.

    RépondreSupprimer
  2. Il faut absolument que je tente celui-ci !

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre m'intrigue vraiment beaucoup ! Merci pour cette chronique, je serais sûrement passée à côté sans toi :)

    RépondreSupprimer