mardi 4 octobre 2016

Je sais pas

Auteur : Barbara Abel
Editions : Belfond
Parution : octobre 2016














Le jour de la sortie en forêt de l'école maternelle des Pinsons, la petite Emma disparaît. Son institutrice Mylène finit par la retrouver à la nuit tombante dans une cavité. Piégée à son tour, l'institutrice parvient à hisser la fillette sur ses épaules, laquelle s'échappe et court rejoindre le groupe. Mais Mylène reste introuvable et Emma ne sait pas indiquer où se trouve sa maîtresse.


Le nouveau thriller de Barbara Abel tant attendu ne déroge pas à la règle, encore une fois on frôle la perfection. Au programme dans cette histoire, une mystérieuse fillette de 5 ans et des adultes ayant des petits secrets cachés par çi par là, c'est parti pour mon avis. 

Par une très belle journée de fin d'année scolaire, l'école maternelle des Pinsons organise une sortie en forêt, le planning est alléchant ballade découverte et construction de cabane sont au programme. La journée se déroule à merveille jusqu'à ce qu'Emma décide de ne pas suivre les instructions et se met à chouiner, Mylène son institutrice à bout de patience la laisse partir dans le groupe de sa collègue. Mais plusieurs heures plus tard, lorsque l'heure du retour vers l'école sonne, Emma a disparu et personne ne sait depuis quand ni où. Mylène part à sa recherche dans la forêt et fini par la retrouver dans une cavité mais alors qu'elle arrive à sortir la fillette de celle-ci elle y tombe à son tour. Alors que Mylène donne les instructions à Emma, la petite fille part rejoindre le groupe sans les prendre en compte, l'institutrice se retrouve piégée sans pouvoir faire quoique ce soit.

Encore une fois c'est du grand Barbara Abel : une ambiance à couteaux tirés, des personnages en apparence bien sous tous rapports qui cachent des secrets, du machiavélisme à foison, c'est du lourd, c'est du très bon ! Je suis toujours étonnée devant la capacité de l'auteure à mettre en scène des personnages psychologiquement torturés par la vie mais je dois dire que cette fois le fait qu'un enfant soit au coeur du problème est encore plus alléchant, cela rend l'ambiance encore plus angoissante, nous sommes sur le qui-vive du début jusqu'à la fin sans en perdre une miette.

Qui pourrait croire qu'une petite fille comme Emma aux airs angéliques peut en réalité cacher son jeu et être une véritable peste ? Personne, pas même ses parents et en particulier encore moins sa propre mère. Il est intéressant de constater au fil de l'histoire que tout est lié,  c'est l'effet boule de neige dans toute sa splendeur ainsi l'on découvre que le secret de la mère d'Emma n'y est pas pour rien dans le silence de la fillette, que le père de Mylène a un passé chaotique et que ses intentions ne sont pas forcément bonnes, que celui qui semble être le plus doux des personnages est en fait le pire des manipulateurs et pendant ce temps-là Mylène diabétique reste introuvable à cause d'Emma qui répète à tout bout de champs "je sais pas". Est-ce qu'en gardant le silence, Emma signerai là une belle vengeance ? C'est la question que l'on se pose dès que les faits se déroulent.

4 commentaires:

  1. J'ai adoré aussi ! Cette gamine... Quelle horreur...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai terriblement envie de le lire !! :D

    RépondreSupprimer
  3. Un autre live qui me fait énormément de l’œil... Ravie de voir une fois de plus une chronique positive. (mon banquier l'est un peu moins mais chut) Je pense que j'aurais aussi envie de claquer la gamine, roh je veux vite le lire! ^^

    RépondreSupprimer
  4. Raaaaah ! Je veux trop le lire celui-là et plus généralement découvrir l'auteure ;)

    RépondreSupprimer