samedi 1 octobre 2016

Alice et les orties

Auteur : Julie Bonnie
Illustrateur : Robin Feix
Editions : Grasset
Parution : octobre 2016



Je remercie chaleureusement les éditions Grasset ainsi que Julie Bonnie pour sa très sympathique dédicace.








« Alice est envahie par son histoire, une sale histoire dont elle voudrait tant se débarrasser. Parce que le silence tue, que la honte étouffe, Alice se met en quête des mots pour écrire son récit, puis le brûler, l’évincer une fois pour toutes de sa vie. Comment trouver les mots qui racontent l’indicible ? Sur le chemin d’Alice, on croise des monstres, des morts, des personnages loufoques. Tous vont l’aider à comprendre enfin ce qui lui est arrivé : très jeune, elle a croisé le chemin d’un garçon perturbé qui l’a agressée sexuellement.


J'ai découvert Julie Bonnie avec son roman intitulé "Mon amour" qui avait été un coup de coeur  bluffant, une vraie pépite que je vous conseille encore de découvrir surtout si vous aimez le genre épistolaire. Avec Alice et les orties nous sommes dans un tout autre registre mais c'est encore une fois un roman remarquable qui fait son entrée dans le monde littéraire !

Pour commencer, nous faisons la connaissance d'Alice, une âme en peine qui pour se libérer d'un secret trop lourd à porter décide de se mettre en quête de mots pour écrire son récit. Partie de chez elle, nous la suivons dans son aventure rocambolesque à travers laquelle Alice va rencontrer tout un tas de personnages, vivants ou pas, réels ou pas, une chose est sûre, tous vont lui apporter quelque chose de positif qui va l'aider à aller de l'avant et à atteindre son but principal : trouver les mots.

L'histoire d'Alice regorge de sentiments bons ou mauvais selon les étapes qu'elle franchit lors de son périple, c'est un personnage attachant qui ne veut qu'une chose s'en sortir et enfin tourner la page. Les personnages loufoques que l'on croise mettent du piment au récit et du baume au cœur pour les plus sympathiques. Les chapitres courts nous entraînent dans le tourbillon de son histoire sombre au début et lumineuse au fur et à mesure que les pages se tournent, nous pouvons le remarquer aussi grâce aux illustrations de Robin Feix.

C'est un vrai plaisir de retrouver la plume poétique de Julie Bonnie, il y'a quelque chose de musical dans sa façon d'écrire, c'est piquant, beau, imagé et atypique, il n'y a pas deux styles comme le sien, c'est ce qui fait sa particularité, je reconfirme ce que j'ai dit dans ma chronique du roman " Mon amour", Julie Bonnie est une auteur de talent.  Vous l'aurez compris, c'est un coup de cœur pour moi <3

2 commentaires:

  1. Oh, je suis contente que cette lecture soit un coup de cœur pour toi ! Ce livre me fait très envie, et je n'avais pas vu d'avis dessus...

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre m'a lait vraiment bon! Merci pour la découverte et pour cette jolie chronique qui m'a séduite complètement.

    RépondreSupprimer