mercredi 21 septembre 2016

Petits secrets, grands mensonges

Auteurs : Liane Moriarty
Editions : Albin Michel
Parution : septembre 2016


Jane, mère célibataire, vient d’emménager à Sydney avec son petit garçon et un secret qui est le sien depuis cinq ans. Le jour de la rentrée scolaire, elle rencontre Madeline, un personnage haut en couleur avec lequel il faut compter – elle se souvient de tout et ne pardonne jamais – et Céleste, une femme à la beauté époustouflante mais qui, paradoxalement, est toujours mal à l’aise. Elles prennent toutes deux Jane sous leur aile, en faisant attention de dissimuler leurs propres secrets. Cependant, quand un simple incident impliquant les enfants de chacune des trois femmes survient à l’école, les choses s’enveniment


Ayant été déçue par le précédent livre de l'auteure intitulé "le secret du mari", j'appréhendais de me tourner vers un autre livre qui peut-être allait me décevoir et finalement je dois dire que cette lecture fût fructueuse.

L'ambiance de cette histoire me fait penser au quartier des desperates housewives, tout le monde se connait plus ou moins, des clans se forment, des rivalités s'installent, les secrets sont de mises et surtout les nouveaux arrivants ne sont pas toujours vus du bon œil. C'est le cas de Jane qui vient d'emménager à Sydney avec Ziggy son petit garçon de 5 ans. A cause d'un malheureux incident au sein de l'école Ziggy va être accusé sans preuve et pris en grippe par les parents d'élèves. Jane va devoir faire face à l'acharnement général sur son fils en ayant heureusement des alliées pour la soutenir Madeline et Celeste mais cet acharnement va aussi la pousser à se replonger dans un passé qui continue de la dévorer de jour en jour.

L'auteure a choisi de mettre en scène trois personnages principaux : Madeline la forte tête, Céleste la discrète femme au foyer pleine aux as et Jane la mère solo. Toutes les trois se croisent quotidiennement à l'école parce que leurs enfants sont tous scolarisés au même endroit et même si à part cela elles n'ont rien en commun, elles s'entendent à merveille. Si dans un premier temps elles paraissent toutes sans problème, on s'aperçoit rapidement que c'est loin d'être le cas en réalité, Madeline essuie des problèmes relationnels avec sa fille Abigail âgé de 15 ans, Céleste protège un lourd secret et quant à Jane elle essaye de refaire sa vie en repartant du bon pied à seulement 24 ans.

Et puis en parallèle de toutes ces histoires, il y'a la question que l'on ne peut s'empêcher de se poser, qui est le meurtrier et qui a été tué ? Le seul indice avec lequel nous partons c'est que c'est un parent d'élève, pour le reste à nous de suivre précisément le déroulement de l'histoire pour comprendre ce qui a pu provoquer un tel drame. Le dénouement est surprenant, inattendu et surtout à la hauteur de l'angoisse que l'on ressent durant l'intégralité de notre lecture.

En plus d'être un excellent thriller haletant, cette histoire est une critique du comportement des parents d'élèves qui parfois se comportent encore plus puérilement que leurs chérubins, une vraie satire sociale qui m'a fait sourire plus d'une fois

3 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé Le Secret du Mari et du coup, j'ai encore plus hâte de lire celui-là ;)

    RépondreSupprimer
  2. N'ayant pas plus accroché que ça (comme toi) à Le secret du mari, ta chronique m'a cependant donné envie de redonner une chance à l'auteur. En plus, j'aime beaucoup les fictions qui nous montrent l'immaturité des parents ;) (comme le film Carnage qui était somptueux)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vraiment beaucoup aimé Le secret du mari :)
    Du coup, ce nouveau livre de l'auteure me tente.

    RépondreSupprimer