mardi 27 septembre 2016

Entretien avec la nuit

Auteur : Terry Tremblay
Editions : Jourdan
Parution : août 2016













Dans une pièce sombre, alors qu’une horde de journalistes attend dehors, un ancien soldat de la 2e Division « Das Reich », âgé de 95 ans, s’entretient avec son avocat.
Il va lui dévoiler ses peines de jeunesse, la violence de son père et l’endoctrinement antisémite dans les Jeunesses hitlériennes qui ont construit le monstre abominable qu’il a été pendant la guerre.
En effet, pour fuir un foyer brutal, son incorporation volontaire au sein de l’Ordre SS et, à 20 ans, son engagement dans les Waffen SS lui furent salvateurs, mais vont inexorablement bouleverser sa vie.



Ce roman nous replonge dans l'une des périodes la plus macabre de l'histoire : la Seconde Guerre Mondiale. L'auteur a choisi de mettre en scène, un huis clos se déroulant entre un avocat et un ancien SS, inutile de préciser que c'est oppressant et presque irrespirable, comment peut-on en arriver à devenir un monstre ? Comment peut-on continuer à vivre avec autant de sang sur les mains ? Autant de questions qui se posent à la lecture de ce livre fort en émotion.

A la veille de son jugement l'ancien SS va dévoiler son terrible passé, de son incorporation dans les jeunesses hitlériennes à la fin de la guerre, aucun détail ne nous est épargné, tout est relaté du début à la fin. Terry Tremblay nous livre un récit sans concession, dur, monstrueux, l'ancien SS maintient un discours plein de violence, ses paroles sont par moment insoutenables et baignent dans l'horreur bien sûr nous comprenons qu'il n'est pas le seul fautif dans l'histoire puisque son père l'a formaté ainsi en faisant de lui un individu haineux et violent mais ses actes restent fermement incompréhensibles et impardonnables.

Ce roman est aussi l'occasion pour nous de se poser les bonnes questions concernant les guerres, à savoir qui sont les vrais responsables et pourquoi finissent-elle sans cesse dans un bain de sang ? Pourquoi l'histoire se réécrit-elle ? Un cercle vicieux qui se poursuit depuis la nuit des temps et qui aujourd'hui fait encore des ravages dans le monde, il y'a matière à y réfléchir sérieusement.

L'expression " être l'avocat du diable" prend tout son sens à la lecture de ce huis clos angoissant, l'auteur a fait en sorte de ne pas mettre de chapitre sûrement pour intensifier les échanges entre les deux personnages, c'est réussi, on n'en ressort pas indemne, en sachant qu'au fond, même si ces personnages sont fictifs, l'Histoire elle, est bien écrite et gravée dans le marbre. 

3 commentaires:

  1. Ce livre me fait de l’œil depuis que tu en parles sur tes réseaux sociaux! ^^ Et, j'avoue que ta chronique me donne un peu plus envie de le découvrir. Ce livre a vraiment l'air percutant.

    RépondreSupprimer
  2. Très intéressant ce livre et très chouette chronique. Sur le même sujet, pour la jeunesse, as-tu déjà parcouru l'album L'ennemi de Davide Cali et Serge Bloch? Là aussi, à un niveau plus enfantin mais tout à fait juste, se pose la question de qui est responsable de la guerre.

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup l'Hisoire et je suis toujours intéressée d'en apprendre plus sur les 2 guerres mondiales. Du coup, tu te doutes bien que ce livre m'intéresse ! Merci pour la découverte, même si cela doit être une lecture difficile.

    RépondreSupprimer