samedi 27 août 2016

La fille au 22

Auteur : Anna-Véronique El Baze
Editions : Cherche midi
Parution : mai 2016





Je remercie Eric Poupet ainsi que les éditions Cherche midi pour leur confiance.






Léa s'ennuie. Son existence terne ne lui apporte ni bonheur, ni désir. Mariée trop jeune, elle s'étiole dans une vie de couple médiocre. Sa seule évasion, cette fille de mafieux la trouve dans la lecture. Une vraie boulimie. Un livre en entraîne un autre. Puis survient une rencontre. C'est le déclic qui la fait basculer. Léa se transforme physiquement et moralement. Elle commence à tuer...


La fille au 22, un titre évocateur qui intrigue et qui donne un avant goût de ce qu'on peut attendre de cette histoire, attention mesdames & messieurs bienvenue au cœur de la folie meurtrière et de l'hystérie je vous souhaite de ne jamais croiser une nana comme Léa, vous allez tout de suite comprendre pourquoi :p

Léa est une personne tout à fait équilibrée en apparence mais dans sa tête, c'est toute une histoire. Fille de mafieux son enfance ne fut pas toute rose, à 18 ans elle se retrouve sans un sou lorsque son père meurt. Peu de temps après elle se marie avec un homme charmant au départ qui se révélera être un manipulateur professionnel, et puis un jour après des années de brimades alors qu'elle ne s'y attend pas, Léa se fait plaquer pour une autre. Malheureusement un incident supplémentaire va se mettre en travers de son chemin, sa fille est dans le coma mais elle n'ose pas aller la voir, sa carrière professionnelle bat son plein mais elle reste morose, jusqu'au jour où elle va faire la rencontre d'un sdf qui va lui faire comprendre qu'il est temps pour elle de commencer à vivre. Du jour au lendemain, Léa se réveille et décide de reprendre sa vie en main, de prendre soin d'elle et de profiter. Une seule condition : c'est elle qui dirige et décide de ce qu'elle veut ou pas, la revanche peut ainsi commencer...

D'une écriture dense et limpide Anna-Véronique El Baze nous entraîne dans la vie de Léa, au début on y découvre une femme fragile à qui la vie n'a pas fait de cadeau et au fur et à mesure que les pages se tournent Léa fait peau neuve, on découvre une femme épanouie et déterminée à prendre sa revanche et à rattraper le temps perdu. Armée de son pistolet calibre 22 que son père lui a laissé nous la suivons dans son itinéraire fou, l'itinéraire d'une meurtrière en série. La fille au 22 est un thriller haletant qui se dévore en quelques heures, je ne peux que vous le recommander.

3 commentaires:

  1. Oh ! Il a l'air super ce livre ! Je le note! ^^

    RépondreSupprimer
  2. Il donne envie ce livre. Je le note pour de futures idées lecture.

    RépondreSupprimer
  3. Malgré ta chronique (qui intrigue), j'ai peur de trouver un peu trop de meurtre (enfin, c'est l'impression que j'ai, peut-être que je me trompe). Du coup, je ne sais pas trop ...

    RépondreSupprimer