samedi 11 juin 2016

Le voile de Téhéran

Auteur : Parinoush Saniee
Editions : Points
Parution : mai 2016












Quand sa famille quitte la sainte ville de Qom pour Téhéran, Massoumeh, adolescente, est partagée entre l'espoir et la peur : ses frères, craignant pour elle l'influence pernicieuse de la capitale, souhaitent la marier au plus vite, et ses parents risquent de leur céder. Nous sommes dans les années 1970, le shah est encore au pouvoir et le mode de vie occidentalisé des citadins choque cette famille bourgeoise traditionaliste. Pourtant, Massoumeh ne lâche pas, et un avenir heureux l'attend : le lycée, l'université. Mais quand ses frères découvrent l'innocente histoire d'amour qu'elle a nouée avec un jeune voisin, les aspirations de Massoumeh sont brisées. Elle est immédiatement mariée à un parfait inconnu, Hamid. 


Lorsque je suis passée devant ce livre je n'avais pas prévu de le lire et puis quelques jours après je l'ai finalement acheté et dévoré, force est de constater que les lectures imprévues sont toujours les meilleures.

Pendant plus de 600 pages nous allons suivre le destin de Massoumeh la narratrice du récit. Son histoire s'étale sur plusieurs décennies, de son arrivée à Téhéran alors qu'elle n'avait que 16 ans à nos jours où elle est veuve. On découvre une jeune femme intelligente ayant soif de découvertes et de connaissances, tant bien que mal elle réussit à convaincre son père de la laisser scolariser, elle va se faire une amie avec qui elle partagera tout, Parvaneh qui est son opposé, une fille libre qui n'est pas contrainte par les traditions. Et puis tout bascule le jour où ses frères découvrent son histoire avec Saïd, ils la forcent à se marier, la harcèlent, lui font vivre un calvaire jusqu'à ce qu'elle parte de la maison familiale.

Lourde destinée imposée à cette jeune femme qui ne demande pourtant qu'à vivre avec son temps,  elle subit les traditions et les coutumes dépassées et radicales de son pays alors qu'elle ne souhaitait qu'étudier pour avoir un bon métier et ne pas être l'esclave d'un homme. Malgré un mariage forcé elle a la surprise de tomber sur un homme membre d'un groupe qui mène une révolution contre les lois en Iran, ainsi il ne lui impose rien il veut rester libre lui aussi et la laisse même reprendre ses études. Au début on croit qu'elle va pouvoir reprendre un nouveau départ mais son destin la rattrape, elle va connaître la solitude, mais surtout elle va vivre avec le fait qu'elle ne reverra sûrement jamais Saïd à cause de sa famille qui a tout gâché.

A travers le portrait d'une jeune femme au destin tumultueux l'auteure a voulu rappeler aux Iraniens ce qu'ont supporté les femmes, les vies sacrifiées, elle dénonce la souffrance dont elles ont été victimes pour que tout le monde sache et puisse réfléchir pour avancer. mais malheureusement son livre a été interdit à la publication en Iran à cause du contenu politique et de la personnalité de l'héroïne qui refuse les contraintes d'un pays rétrograde.
Une très bonne lecture qui ne laisse pas de marbre mais qui pourtant est nécessaire pour comprendre, je le conseille bien évidemment !

2 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout mais cela peut être une lecture intéressante à lire. Je le note tout de suite ! Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai ajouté il y a peu dans ma WL et ta chronique me conforte dans ce choix !

    RépondreSupprimer