vendredi 18 mars 2016

Les oubliés du dimanche

Auteur :  Valérie Perrin
 Editions : Albin Michel
Parution :  Mai 2015














Justine, 21 ans, est aide-soignante dans une maison de retraite où elle se sent bien. Elle vit avec un grand-père taciturne et solitaire, une grand-mère peu affectueuse, et son cousin Jules qu’elle considère comme son frère. Marquée par l’accident qui a coûté la vie à ses parents et ceux de Jules, Justine se jette à corps perdu dans le travail… et les histoires des autres, car sa propre histoire lui échappe. Murés dans le silence, ses grands-parents refusent d’évoquer le passé. Alors elle se tourne vers ceux qui se souviennent. Ces « petits vieux » dont elle aime par-dessus tout écouter les souvenirs. Et tout particulièrement ceux d’Hélène, sa résidente préférée.


Les oubliés du dimanche, un excellent roman sur le 3 ème âge  et les souvenirs d'une vie. Justine a 21 ans et décide d'écrire les mémoires d'Hélène, une forme d’échappatoire dont elle a réellement besoin.

Tout au long du récit les chapitres s'alternent, d'un côté nous avons l'histoire d'Hélène la résidente préférée de Justine se retranchant sur une plage imaginaire, ayant eu une vie tourmentée, faite de trahison, de tragédie notamment lors de la Seconde Guerre Mondiale où tout va se jouer pour elle et son grand amour Lucien. D'un autre côté, nous avons Justine vivant avec un passé douloureux, elle voudrait en savoir plus sur l'accident qui a emporté ses parents, mais ses grands-parents garde le silence, entraînant ainsi un malaise qui la pousse à s'impliquer de façon excessive dans son travail. Et puis à côté de tout ça,  il y'a aussi un corbeau qui sévit au sein de la maison de retraite, un corbeau discret que personne n'a jamais vu, qui appelle à partir d'une chambre les familles des résidents pour annoncer leurs décès.

Les oubliés du dimanche fait partie de ces livres avec lesquelles on ne s'ennuie pas une seconde.  Dès le début un bon rythme est donné, les chapitres sont courts, nous alternons entre différentes périodes, c'est fluide et en seulement 379 pages l'auteure arrive à mettre en avant plusieurs personnages attachants,  des histoires de famille poignantes  et surtout à aborder une thématique qui se fait rare en littérature : La vieillesse  et tout ce qui va avec la solitude, les changements de caractère, la fin de vie mais aussi et SURTOUT ce qui représente le moteur du récit : les souvenirs. 

Si vous êtes adeptes, des histoires de famille et de leurs secrets,  si vous aimez ce qui se rapporte aux souvenirs alors vous aimerez à coup sûr ce roman !

9 commentaires:

  1. Il pourrait beaucoup me plaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense aussi que c'est dans tes cordes ^^

      Supprimer
  2. Je pense qu'il pourrait me plaire ! Je note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, si tu as l'occasion de le lire n'hésites pas ^^

      Supprimer
  3. Il est dans ma wishlist, j'ai hâte d'un jour pouvoir le découvrir, car il rentre tout à fait dans le style que j'aime! Bonne semaine Béné!

    RépondreSupprimer
  4. Je le note, ça semble être tout à fait le genre de livre qui pourrait me plaire !

    RépondreSupprimer
  5. J'avais déjà remarqué que bcp de choses m'intéressaient dans ce roman du coup, j'en suis encore plus convaincue !

    RépondreSupprimer