jeudi 18 février 2016

L'homme de la montagne

Auteur :  Joyce Maynard
 Editions : 10/18
Parution :  septembre 2015














Été 1979, Californie du Nord. Rachel, treize ans, et sa sœur Patty, onze ans, se préparent à passer leurs vacances à vagabonder dans la montagne comme d’habitude. Et l’inattendu arrive. Cauchemardesque, une succession de meurtres de jeunes femmes, tuées dans la montagne selon un même mode opératoire : la chasse à l’Étrangleur du crépuscule commence, menée par l’inspecteur Torricelli.
Trente ans plus tard, Rachel, devenue une célèbre romancière, raconte cette quête épuisante.. Un jour, pourtant, les deux sœurs s’étaient trouvées face à lui. Fantasme de gamines hystériques, avaient déclaré les autorités. Depuis lors, Rachel s’est donné pour mission de retrouver cet homme. 



Je deviens tout doucement accro aux livres des éditions 10/18, j'adore presque toutes les couvertures de leurs romans, ainsi que leurs histoires également à quelques exceptions près.

Rachel a 43 ans lorsqu'elle débute le récit dans lequel elle revient sur cet été 1979, mais également sur les liens qu'elle entretenait avec sa soeur Patty et ses parents. À travers ses écrits, nous découvrons une jeune fille de 13 ans se posant mille et une questions sur sa vie d'adolescente, nous suivons ses grandes balades au coeur  de la montagne toujours accompagnée de sa meilleure partenaire, sa soeur avec laquelle elle entretient une relation quasi fusionnelle. Rachel y décrit aussi toute la fierté qu'elle a d'avoir un père enquêteur, et ce malgré les soucis familiaux, une image paternelle joliment contée, dont elle saura se servir afin de se faire des ami(e)s  alors que l'étrangleur du crépuscule sévit au coeur de sa chère montagne.

Un roman contemporain, avec un petit pourcentage de polar mais pour moi le résumé n'est pas du tout fidèle au contenu du livre. Le sujet traité tourne principalement et presque entièrement autour de l'adolescence, rien d'extraordinaire donc, dans ce récit  qui peut parfois être long surtout lorsque l'on attend des infos croustillantes concernant l'homme de la montagne. Malgré un style  vraiment agréable, je suis déçue que l'affaire du meurtrier ne soit pas plus approfondie..

Une déception pour ce roman agréable à lire mais qui nous mène plus en bateau  qu'autre chose, dommage l'histoire et  les personnages avaient quand même du potentiel..

2 commentaires:

  1. C'est vrai que la quatrième de couverture n'a pas vraiment l'air de correspondre aussi bien avec ce que tu écris. Je comprends ta déception et je passe mon tour pour ce livre.
    Bises et bonnes lectures ☆

    RépondreSupprimer
  2. Arf, zut c'est dommage, c'est une auteure qui m'attire beaucoup mais je n'ai pas encore lu celui-là... Je pense le laisser passer du coup (ou alors le trouver à quelques euros en occaz, on verra ^^) !

    RépondreSupprimer