lundi 14 décembre 2015

Amon

Auteur : Jennifer Teege
Nicolas Sellmair
 Editions : 10/18
            Parution :  novembre 2015













Jennifer Teege découvre à 38 ans qu'elle est la petite-fille d'Amon Göth, le sanguinaire commandant du camp de concentration immortalisé par La liste de Schindler. Cette histoire la concerne-t-elle ? Pourquoi sa mère, qui ne lui a jamais parlé, la confie-t-elle à une famille d'accueil qui va l'adopter ? Doit-elle se sentir coupable d'aimer sa grand-mère complice de tous ces crimes ? Que dire à ses enfants, à ses amis juifs ?  Une chose est certaine : son père nigérian lui a donné une couleur de peau qui l'aurait immédiatement condamnée aux yeux de son grand-père.


Dès que j'ai vu ce livre je me suis jetée dessus pour le prendre, parce qu'il faut bien avouer que la phrase sur le petit bandeau est très très intriguante, je ne pouvais évidemment pas repartir sans lui !

  Jennifer Teege va découvrir tardivement et totalement par hasard au détour d'un rayon à la bibliothèque le livre que sa mère biologique a écrit: "La vie de Monika Göth, la fille du commandant de camp de concentration du film la liste de Schindler". Je précise "mère  biologique" parce que l'auteure a en effet été abandonnée par celle-ci alors qu'elle n'avait que un mois et a été adoptée à l'âge de 7 ans. Malgré cet abandon Jennifer connait  sa mère puisqu'elle a pu la revoir durant son enfance mais aussi parce qu'elle a pu avoir accès aux informations que contient son dossier d'adoption. La relation entre elle et sa mère est compliquée et est rythmée  par de grands épisodes de silence durant lesquels Jennifer vit mal la situation et a l'impression d'être encore abandonnée. A la période ou elle découvre ce fameux livre, l'auteure n'a plus de contact avec sa mère, sa vie est chamboulée et se mille et une questions, parce qu'il est évident que sa situation est totalement incroyable... mais vraie, c'est ce qui va la pousser à  faire des recherches sur sa famille maternelle et à aller dans des endroits clés où sa famille a vécu,  une thérapie nécessaire pour que Jennifer puisse se reconstruire et déposer ce fardeau.

Je crois que c'est un des témoignages les plus incroyables que j'ai pu lire jusqu'à présent, tout au long de ma lecture je suis restée bouche bée face à ce récit, qui est  à première vue tellement  improbable mais pourtant bel et bien véridique. On a souvent entendu parler de la vie des enfants de personnes déportées et de leurs difficultés à vivre auprès de parents qui ont connu l'enfer et qui sans le vouloir transmettent leurs angoisses à leurs enfants, mais on a rarement entendu des témoignages de descendants de criminels nazis alors que  pourtant  certains portent un lourd fardeau  et vive avec les horreurs que leurs aïeuls ont commis. L'histoire de Jennifer est d'autant plus terrible que ses origines du côté de son père lui aurait valu une mort certaine  du vivant de son grand-père Amon Göth le fou furieux.  Le cheminement de l'auteure est vraiment fascinant à suivre puisqu'on la découvre au début démunie et effondrée face à cette découverte horrifiante  et à la fin accomplie  et plus légère par cette quête dans laquelle elle s'est lancée en accompagnant des jeunes sur des lieux de mémoire,  en se rendant en Israël,  ou tout simplement en ayant beaucoup de dialogues avec les gens autour d'elle et notamment ses ami(e)s Juifs vis à vis desquels elle avait honte.

Un témoignage que l'on se prend en pleine figure,  à la fois  poignant et tellement fascinant, enrichissant... mais surtout nécessaire parce qu'il est l'exemple même de ce que les secrets de famille engendrent, c'est désormais un de mes témoignages préférés, vraiment je vous le recommande à 200 % !


5 commentaires:

  1. Je dis ouuiiiii ! opopop dans ma wishklist sans hésiter !

    RépondreSupprimer
  2. Outch, je ne suis pas très témoignage mais là, j'avoue que ça m'intrigue. Comme tu le dis, on voit peu de choses de ce côté là du miroir ! Je le note ;)

    RépondreSupprimer
  3. Moi qui aime plutôt bien les témoignages, je ne connaissais pas du tout celui la, et il fait vraiment envie !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne lis que peu de témoignage, mais tu me donnes très envie de lire celui-ci qui m'a l'air poignant!

    RépondreSupprimer