dimanche 22 novembre 2015

Les anges ne meurent jamais

Auteur : Bérengère de Bodinat
 Editions : Flammarion
             Parution :  Mars 2015
 Pages : 255












Alors que sa maman s'apprête à partir en vacances en Grèce, Adrien, 4 ans et demi, lui demande s'il aura un jour 5 ans. Quelques jours plus tard, l'enfant se noie dans la propriété familiale. Plusieurs années ont passé lorsque la soeur de la narratrice lui remet une boîte qui contient des affaires de son fils. Bouleversée, elle tente de reconstituer le drame et entre dans une quête spirituelle.


Un témoignage ayant pour thème la mort d'un enfant, c'est délicat à lire et encore plus à chroniquer, mais je dois dire que celui-ci malgré la tragédie, à quelque chose d'exceptionnel qui le rend hors du commun.

Pour commencer, je vous préviens tout de suite, si vous êtes hostile pour tout ce qui concerne la spiritualité en général, passez votre tour, parce que ce témoignage contient énormément  d'informations concernant ce monde parallèle à celui des vivants, vous risqueriez de ne pas accrocher.

Bérengère de Bodinat nous fait part de la tragédie qui a détruit sa vie : la mort de son fils âgé de 4 ans et demi par noyade. Un événement qui l'a ravagée mais qui l'a aussi rendue plus forte en partant à la découverte de la spiritualité,  un monde qui a répondu a beaucoup de ses maux et qui au fil du temps l'a apaisé.

La mort d'Adrien a plongé  toute la famille dans un silence total à tel point que plus personne excepté sa tante et sa grand-mère n'a plus voulu reparlé de cette tragédie, l'auteure part donc à travers ces pages dans une quête de vérité pour en apprendre davantage sur les derniers moments de son enfants alors qu'elle était en voyage.

La mort est un sujet tabou, et pour cause tout ce qu'on retient en général c'est qu'elle nous apporte le malheur et qu'elle ne laisse que la tristesse. L'auteure a rendu son témoignage hors du commun en nous dévoilant une autre façon de voir la mort avec tout ce que le monde des esprits lui a apporté et finalement dans son discours elle rend la mort plus belle.  J'ai trouvé cette approche de la mort totalement positive et bienveillante, même si on ressort de cette lecture avec le cœur lourd, elle permet de voir les choses différemment et de ne pas se laisser aller dans son malheur.

Ce livre est une bible pour toute les personnes confrontées à la mort et plus particulièrement à la mort d'un enfant. Je ne dirai pas que j'ai adoré ma lecture puisque ce livre n'aurait jamais dû voir le jour, mais je peux dire que j'ai apprécié l'écriture de Bérengère de Bodinat qui a travers celle-ci délivre un très beau message d'espoir et de communication.

10 commentaires:

  1. Ouch, dur comme bouquin... Sais pas trop si ça pourrait me plaire mais ça doit retourner...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça retourne oui mais de la manière dont l'auteure à tourné son témoignage, c'est vraiment beau après si le domaine de la spiritualité ne te passionne pas effectivement ça pourrait coincer^^

      Supprimer
  2. Malgré le thème difficile, je pense que c'est un livre qui pourrait me toucher :)
    Merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense effectivement qu'il pourrait te "plaire".
      Avec plaisir :)

      Supprimer
  3. Même si c'est le genre de thème qui m'attire, je ne suis pas sure que j'accrocherai au coté très spirituel de celui ci... Je préfère passer mon tour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ce côté spirituel est spécial et peut être dérangeant alors c'est la bonne décision

      Supprimer
  4. J'avais adoré ce livre et je suis contente qu'il t'ait touché également. Ca passe ou ça casse...
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  5. C'est d'ailleurs grâce à toi que j'avais découvert ce livre je te remercie donc^^
    Je suis bien d'accord avec toi ça passe ou ça casse et pour le coup je suis contente d'avoir apprécié.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Cela a l'air vraiment émouvant !

    RépondreSupprimer