mercredi 30 septembre 2015

Marche ou crève

Auteur : Richard Bachman
Traductrice : France-Marie Watkins
                                            
                Editions :  Le Livre de Poche
                Editions 9 : Décembre 2004
 Pages : 382
Prix : 21.00 €












Garraty, un jeune adolescent natif du Maine, va concourir pour " La Longue Marche ", une compétition qui compte cent participants. Cet événement est très attendu. Il sera retransmis à la télévision, suivi par des milliers de personnes. Mais ce n'est pas une marche comme les autres, plutôt un jeu sans foi ni loi... Garraty a tout intérêt à gagner. Le contraire pourrait lui coûter cher. Très cher...


Un roman qui attendait depuis presque qu'un an et demi dans ma PAL et que j'ai sorti,  sans trop le prévoir. J'avais envie d'un bon roman de Stephen King, le moment était donc venu d'en savourer un !

Marche ou crève est un roman d'anticipation dystopique de  Stephen King paru sous son  pseudonymme Richard Bachman en 1979. Comme d'habitude les histoires de Stephen King sont loin d'être un long fleuve tranquille,  et celui-ci ne déroge pas à la règle. 

Sans concession, l'auteur nous  présente un jeu inhumain présenté au grand public dans lequel le but du jeu pour les participants est de marcher le plus possible, sans arrêt possible, et en ayant une allure obligatoire de  6.5 km/h. Cent garçons participent à cette course et à la fin il ne doit en rester qu'un...

Nous suivons notre protagoniste, au fil des pages, jour par jour et au fur et à mesure que le temps passe la tyrannie s'installe, certains participants se rendent compte des enjeux et commencent à éprouver un sentiment d'angoisse. Stephen King est vraiment le roi pour arriver aisément  à submerger d'horreur  ses lecteurs. Si certains passages m'ont paru longs, je suis pour le moins satisfaite par le suspens et aussi par les sujets mis en avant par l'auteur car au delà de l'horreur, notre protagoniste  se lie d'amitié avec d'autres participants, ce qui les amèneront ensemble à se poser des questions sur la vie, et surtout à  faire preuve de  solidarité alors que le let motiv de ce jeu est "marche ou crève".

Bien sûr en lisant ce livre,  j'ai pensé à Acide sulfurique d'Amélie Nothomb car tous les deux dénoncent les dérives des jeux inhumains dans notre société, on peut dire qu'en 1979 Stephen a  fait preuve de clairvoyance en écrivant ce roman.

3 commentaires:

  1. J'adore Stephen King alors je ne suis peut-être pas objective mais j'avais adoré celui-là ! Et tu m'as donné envie de le relire (même si j'ai une PAL de nouveautés énormes ! Dont un nouveau Stephen King d'ailleurs) Il faut avouer que les anciens sont les meilleurs :)

    RépondreSupprimer
  2. Une similitude avec "acide sulfurique", c'est intéressant ! Mais j'avoue pourtant avoir peur de lire du Stephen King, le côté horreur me rend sceptique !

    RépondreSupprimer
  3. Il faut que je découvre ce livre de King :)

    RépondreSupprimer