mercredi 23 septembre 2015

Anna Pencoat

Auteur : Catherine Ganz-Muller
                                            
                  Editions :  De borée
                Parution : Juillet 2015
 Pages : 382
Prix : 21.00 €













Une « tête de bois » - c'est la signification de son nom - mais une tête bien faite ! Ainsi pourrait-on présenter Anna Pencoat. Rejetant le destin tout tracé par sa mère, à commencer par un mariage arrangé avec ce bougre de Yann, Anna quitte les travaux des champs pour poursuivre ses études. Elle va être aidée en chemin par Rose, la nouvelle institutrice, Constance, une citadine passionnée de mode, et sa tante Blanche, ouvrière en première ligne des luttes sociales. Toutes trois vont la guider et la soutenir dans sa soif d'apprentissage et son désir d'une vie meilleure. Mais qu'est-ce qui pourrait arrêter Anna ?


Je remercie chaleureusement les éditions De Borée pour cette belle lecture Bretonne, ainsi que pour leur confiance.

C'est sans aucune difficultés que je me suis plongée dans cette histoire qui nous fait repartir dans le passé, avec une héroïne qui met tout en oeuvre afin d'éviter un mariage  arrangé et qui va avec courage s'opposer à sa mère pour ne pas se conformer à un mode de vie imposé et dépassé. Anna va croiser la route de 3 femmes qui vont la conforter et la pousser  dans sa décision de s'émanciper afin d'avoir une vie meilleure.

Anna Pencoat est un roman dans lequel  la vie des familles au sein des terres Bretonnes lors de l'après guerre (14/18), ainsi que la condition des femmes à cette époque sont bien retranscrites. Ce roman porte la voix de 3 femmes émancipées ce qui était rare à l'époque puisque la femme était faite pour se marier, avoir des enfants, s'occuper de leur maison,  leur  ferme quand il y'en avait mais elles n'avaient pas accès à l'instruction et forcément ne pouvaient pas se défendre. 

C'est donc avec beaucoup de plaisir que j'ai suivi le parcours d'Anna vers sa nouvelle vie, une héroïne attachante qui sait ce qu'elle veut et qui n'hésite pas à tenir tête à sa mère,  malgré les difficultés elle va de l'avant et on ne peut que l'encourager, tout au long de ma lecture j'étais impatiente de voir la tournure de l'histoire. La présence des 3 femmes donne un coup de fraîcheur à l'histoire puisqu'en plus d'Anna on les suit dans leur vies parfois mouvementés mais surtout parce que ce sont 3 protagonistes qui sont bien différentes les une des autres avec un point commun qui les réunit  : l'émancipation, et le fait qu'elles finissent toutes par se croiser et se lier d'amitié apporte un point positif supplémentaire à l'histoire.

Une excellente découverte,  je n'ai pas vu le temps passé, j'ai beaucoup apprécié l'écriture de l'auteure, un peu moins le dialecte Breton mais c'est ce qui donne à l'histoire plus de profondeur. A lire en compagnie de bons caramels  de beurre salé, n'hésitez pas, laissez vous tenter...

7 commentaires:

  1. Il pourrait me plaire!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai absolument pas entendu parler de ce roman et pourtant il a de quoi me plaire !! Déjà j'adore la Bretagne, mais le côté féminisme et la condition et l'émancipation des femmes m'intéressent beaucoup.Merci pour la découverte et vive les partenariats =)

    RépondreSupprimer
  3. A lire en mangeant un kouign amann ;) MIAM !

    RépondreSupprimer
  4. Ca devrait beaucoup plaire a chouchou ! Et a moi aussi du coup !

    RépondreSupprimer
  5. Avec la période d'après-guerre et l'émancipation des femmes, j'ai envie de dire : pourquoi pas ! =)

    RépondreSupprimer
  6. Je note ce roman aborde des sujets qui m'intéresse beaucoup :D

    RépondreSupprimer
  7. Merci de nous faire partager cette lecture :D

    RépondreSupprimer