lundi 10 août 2015

Dans l'enfer de l'orphelinat

Auteur : Michael CHEMENGER
Traducteur : Maryline BEURY
                            Editions : France Loisirs

                  Parution : Décembre  2013
 Pages :365














Ils auraient dû le protéger ; ils sont devenus ses bourreaux.
Abandonné à la naissance, Michael grandit à l'orphelinat de Sœurs de Sainte-Philomena. Puis à huit ans, il est envoyé à l'école technique Saint-Joseph. Là, il devient le chouchou de deux Frères chrétiens. Et si leur "protection" lui assure quelques privilèges, le prix à payer est de subir des viols qui dureront jusqu'à son départ de l'école, à seize ans. Mal nourri, battu par des Frères sadiques ou par des élèves jaloux, Michael fera preuve d'une résilience remarquable, déterminé à prendre sa vie en main et à retrouver sa mère, qu'il n'a jamais connue.



Un témoignage horrifiant, révoltant dans lequel l'auteur nous parle de sa vie avant d'arriver à  l'orphelinat Saint-Joseph et aussi sa vie d'après lorsqu'il a eu 16 ans et qu'il a fallu qu'il  prenne sa vie en main.  365 pages de froid, de désespoir, un climat d'angoisse dans lequel les frères Chrétiens lui ont fait vivre des viols, l'humiliation, les coups...

Alors que deux frères Chrétien l'avait pris sous leur aile, en lui rendant la vie plus douce dans un sens, en le protégeant en lui accordant des choses que les autres élèves n'avaient pas le droit de faire, ils lui faisaient vivre  paradoxalement un enfer en lui faisant subir dans un autre sens des viols à répétition. Comment ne pas être révoltée devant ces écrits qui dénoncent la maltraitance physique, les abus, la malnutrition orchestrés par des religieux? Personnes censées prendre soin en particulier du public désœuvré.

A travers ces lignes, on ressent les sentiments de Michael, qui se sent humilié par les sévices, le fait qu'il ait été traité de "bâtard" par un prêtre alors qu'il envisageait de consacrer sa vie chez les religieux, sa colère d'avoir subi tout cela pendant des années et de ne pas avoir été écouté et cru lorsqu'il en a parlé puisque jusqu'à il y'a très peu de temps c'était tabou, des religieux ne pouvaient pas commettre ces maltraitances dans l'esprit de certaines personnes.

Heureusement la fin est plutôt positive pour la vie de Michael, mais cela n'a pas été sans heurt. Un témoignage que je conseille à un public averti étant donné, la force de la violence que peut contenir l'histoire de l'auteur, certains passages peuvent choquer les âmes sensibles.

8 commentaires:

  1. Aaaaah tu me donnes envie de le lire !!!!!
    Tentatriiice :-D
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah génial, j'en suis ravie :D
      bIsous

      Supprimer
  2. J'imagine que c'est malheureusement autobiographique ... :( C'est horrible, je ne sais pas si j'aurais le courage de lire.
    En tout cas très joli ta nouvelle déco ;-))

    RépondreSupprimer
  3. J'ai eu ma période témoignage qui m'est un peu passée .. J'ai du mal en ce moment .. Mais merci de ta chronique !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne lis pas souvent de témoignages, j'ai un peu peur de ce genre de roman car ce sont des faits réels, c'est tellement poignant et je suis très émotive!

    RépondreSupprimer
  5. Ce livre a l'air terriblement émouvant, merci de la découverte !

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup les témoignages, donc celui-ci se rajoute à ceux que j'aimerai lire...

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup les témoignages, j'en ai lu plusieurs mais je ne connais pas celui ci. Je prend donc note, et si l'occasion se présente, je le lirai à l'avenir !

    RépondreSupprimer